LE PREMIER CENTRE YUNUS AU CANADA ACCUEILLI PAR LE PÔLE IDEOS

Logo - Yunus centre

En novembre 2016, le Pôle IDEOS, HEC Montréal et le Yunus Centre se sont entendu pour créer le premier Centre Yunus au Canada. Le Centre sera inspiré par la philosophie de l’économiste bangladais Muhammad Yunus, fondateur de la banque Grameen de microfinancement et prix Nobel de la paix en 2006. Consultez le communiqué de HEC Montréal à cet effet.

Dirigé par le professeur agrégé et co-directeur du Pôle IDEOS, Luciano Barin Cruz, un des objectifs du centre sera de travailler avec les entreprises canadiennes pour le développement de projets à impact social.

L’objectif est de mobiliser l’expertise des grandes entreprises canadiennes pour des projets socialement innovants.

– Luciano Barin Cruz

Par ailleurs, les projets soutenus par le centre doivent être rentables. La forme organisationnelle de l’entreprise sociale privilégie donc la pérennisation financière. Si l’impact social est l’objectif principal, l’entreprise doit vendre des produits et des services pour financer ses activités tout en mettant de l’avant son objectif social.

QU’EST-CE QU’UN CENTRE YUNUS ?

Muhammad Yunus est un économiste et entrepreneur du Bangladesh connu pour avoir fondé la Grameen Bank en 1976, la première institution de microcrédit. Le Professeur Yunus et la Grameen Bank on reçu ensemble le prix Nobel de la paix en 2006.

Depuis 2006, l’intérêt local et international pour le travail du professeur Yunus n’a cessé d’augmenter. Afin de répondre à cette attention toujours croissante, une organisation visant principalement à promouvoir et à diffuser la philosophie du professeur Yunus, avec une attention particulière aux affaires sociales, a été créée sous la forme du Secrétariat Yunus. En juillet 2008, le Secrétariat Yunus a été renommé Yunus Centre.

Le Centre Yunus a depuis été le centre de ressources à guichet unique pour toutes les activités liées aux affaires sociales de Grameen tant au niveau mondial qu’au Bangladesh. Le centre maintient avec constance l’esprit du mouvement mondial des affaires sociales à travers divers événements, les médias sociaux, des publications et des sites Web. Le Centre Yunus contribue également à forger des relations durables et productives entre toutes les institutions sociales d’affaires à travers le monde. Le Centre est présidé par le Professeur Muhammad Yunus et sa directrice générale est Mme Lamiya Morshed.

[Traduction libre de l’anglais, source Yunus Centre]

PHILOSOPHIE

Les entreprises sociales (social business) sont des modèles d’affaires dont la mission prioritaire est d’avoir un impact social positif. Dans une entreprise sociale, les investisseurs / propriétaires peuvent graduellement récupérer l’argent investi, mais ils ne peuvent pas prendre de dividende au-delà de ce point. Le but de l’investissement est de permettre à l’entreprise d’atteindre un ou plusieurs objectifs sociaux par les activités de l’entreprise : aucun gain personnel n’est attendu par les investisseurs.

L’entreprise doit couvrir tous les coûts engendré par les activités de l’entreprise, en réalisant des bénéfices, mais tout en mettant en priorité l’atteinte de sa mission sociale (ex: la santé, le logement, les services financiers pour les plus pauvres, la nutrition pour les enfants souffrant de malnutrition, l’énergie, etc.).

C’est l’impact positif de l’entreprise sur les personnes ou l’environnement, plutôt que le montant du profit réalisé dans une période donnée, qui permet de mesurer le succès de l’entreprise sociale. De plus, le fonctionnement de l’entreprise doit être durable, et l’objectif d’avoir un impact social doit être clair.

[Traduction libre de l’anglais, source Yunus Centre]

LES 7 PRINCIPES DE L’ENTREPRISE SOCIALE SELON LE PROFESSEUR MUHAMMAD YUNUS:

  1. L’entreprise a pour objectif d’éradiquer la pauvreté ou de s’attaquer à des problèmes sociaux dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’accès à la technologie ou de l’environnement. Son objectif n’est donc pas la maximisation du profit.
  2. L’entreprise doit assurer sa viabilité financière et économique.
  3. Les investisseurs ne récupèrent que leur investissement. Aucun dividende n’est distribué.
  4. Lorsque les montants de l’investissement sont remboursés, les profits sont réinvestis dans l’entreprise afin qu’elle puisse s’améliorer et s’agrandir.
  5. L’entreprise se doit de respecter l’environnement.
  6. La main d’œuvre doit obtenir le salaire du marché et de meilleures conditions de travail.
  7. … Le faire dans la joie !

Activité du centre yunus

Social Business Creation Competition

EN SAVOIR PLUS