Exclusivement pour la communauté HEC Montréal, le pôle IDEOS en collaboration avec la direction du développement durable (DDD) et CRISES-HEC organisent trois jours d’activités innovantes pour aborder les défis de gestion avec les acteurs du milieu de l’innovation sociale montréalais. Cette activité est rendue possible grâce à une subvention de la Fondation de la famille J.W. McConnell (programme RECODE) pour le projet “Zone de l’innovation sociale à HEC Montréal”.

Les objectifs de la petite semaine d’innovation sociale à HEC Montréal:

  1. Encourager la collaboration en innovation sociale au sein de la communauté de HEC.
  2. Donner l’occasion aux participants de HEC Montréal de mettre en pratique leurs compétences en gestion auprès des acteurs du milieu de l’innovation sociale.
  3. Favoriser l’émergence d’idées, de connaissances et de futurs projets innovants.

La semaine débutera par un lunch d’ouverture où 7 groupes institutionnels et 6 groupes étudiants de HEC Montréal s’intéressant à l’innovation sociale se présenteront. Suivra un panel de personnes actives en innovation sociale au Québec qui sera animé par Pascal Grenier de L’ESPLANADE, où la question suivante sera abordée : Qu’est-ce que l’innovation sociale et comment cela modifie la gestion des organisations?

Trois ateliers de travail de trois heures sont prévus où des organisations en innovation sociale (Mycelium, Execo et EEKO logiques inc.) exposeront leurs défis de gestion. Dans un cadre stimulant, étudiants et professeurs de HEC Montréal seront invités à leur proposer des pistes de solution.

Ces ateliers s’alterneront avec des présentations de projets innovants menés par des associations étudiantes ou des étudiants lors de leur parcours à HEC Montréal, un vin et fromage réseautage, une pause yoga et des occasions de rencontre (lunchs et petit déjeuners).

Une conférence du commissaire au développement durable du Québec, M. Jean Cinq-Mars lancera l’année universitaire en développement durable à HEC Montréal et clôturera l’événement de la petite semaine d’innovation sociale.

Yves-Marie Abraham, Abraham_YvesMarieProfesseur agrégé, Département de management, HEC Montréal.
Professeur agrégé au département du management à HEC Montréal et responsable de la spécialisation « Gestions en contexte d’innovations sociales » à la M.Sc, Yves-Marie Abraham enseigne et mène des recherches dans le domaine de la sociologie de l’économie. Ses travaux sur les fondements sociaux de la réalité économique l’ont amené à s’intéresser de près  à l’”objection de croissance”. Il a créé l’un des premiers cours universitaires concernant la “décroissance soutenable” et publie cet automne, avec David Murray, un ouvrage collectif sur l’extractivisme intitulé « Creuser jusqu’où? ».

Laurence Beaugrand-Champagne, photolaurenceDiplômé de la M.Sc. gestions en contexte d’innovations sociales (GIS)
Passionnée par la complexité du comportement humain, Laurence a un parcours académique hors normes. C’est en effet après avoir complété un baccalauréat en Anthropologie et en Études cinématographiques de l’Université de Montréal qu’elle s’est dirigée vers des études de gestion à HEC Montréal. Tout juste diplômée de la M. Sc. en Gestions en contexte d’innovations sociales, elle privilégie une approche humaniste et interdisciplinaire qui est plus propice, selon elle, à l’émergence d’idées novatrices et au développement d’une réflexion sociale porteuse. C’est ainsi que le sujet de son mémoire ” L’évolution du leadership: des espèces animales aux organisations modernes” se situe à la jonction de l’anthropologie, la biologie, la psychologie évolutive et la gestion. Elle est actuellement agente au développement organisationnel chez Exeko, un organisme d’innovation sociale qui utilise la créativité – l’art et la philosophie – pour l’inclusion sociale des personnes en situation de ou à risque d’exclusion.

Maxime Blackburn, Maxime photo proÉtudiant M.Sc. en développement organisationnel, HEC Montréal
Maxime était saxophoniste jazz et a décidé de retourner aux études à la maîtrise en développement organisationnel à HEC Montréal en Septembre 2014. Il est excessivement créatif, aime relever des défis et n’a pas froid aux yeux. Lors de l’école d’été en management de la création dans la société de l’innovation MosaïC 2015, il a fait la rencontre de Catherine Berthillier fondatrice de Shamengo, une entreprise française qui fait la promotion de pionniers en environnement, en développement durable, en développement éthique ainsi que de pionniers qui œuvrent pour plus de bonheur. Catherine était déjà en train de créer un énorme projet qui visait à bâtir un énorme bâtiment vert qui servirait d’incubateur, d’accélérateur et de fab-lab pour des projets à portée environnementale, éthique et sociale. En discutant avec Charles-Mathieu Brunelle, directeur de l’Espace pour la vie de Montréal, la décision a été prise de faire une version Montréalaise du Village Shamengo.

Joey El Khouri, Joey picDoctorant à l’université de Montréal.
Après une carrière corporative de neuf ans en ventes et marketing à Dubaï chez Procter & Gamble (P&G), et un MBA à HEC Montréal en 2009; Joey se specialise en gestion du développement durable, découvre une passion pour l’agriculture écologique, et se lance en entrepreneuriat social en cofondant Jardins sans frontières. Il developpe depuis trois ans des projets de développement communautaires et de permaculture; ici à Montréal et à l’international (Afrique de l’Ouest, Amérique Latine et le Liban). Présentement il est chargé de cours à HEC Montréal en RSE et innovation sociale, et poursuit un doctorat en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal. Son projet de thèse porte sur les études de “transition” en organisations.

André Fortin, André FortinConseiller en animation créative, innovation sociale et participation citoyenne
André Fortin est psychosociologue et détient une maîtrise en communications axée sur le changement. De 2007 à 2013, il a été chargé de projets puis conseiller en animation créative et innovation sociale à l’Institut du Nouveau Monde où il a coordonné plus d’une cinquantaine de projets de participation citoyenne. Il a une pratique de 17 ans comme intervenant social, chercheur, animateur et gestionnaire de projets. Il s’intéresse depuis 1995 aux processus créateurs et aux approches collaboratives. Il a élaboré des stratégies éducatives (art social et outils divers) pour le Cirque du Soleil, des organismes communautaires et pour SUCO à titre de responsable de l’éducation du public de 2004 à 2006. Présentement, il est chargé de cours à l’UQAM, innovateur social en résidence pour la Fondation J. Armand Bombardier et réalise des mandats auprès d’entreprises privées, de syndicats, d’OBNL et de fondations. Il tient également un blogue au www.creativite33.com.

Pascal Grenier, Pascal Grenier 1Cofondateur et président de l’Esplanade Montréal.
Cofondateur et président de l’Esplanade Montréal, Pascal a déployé au cours des 5 dernières années son leadership au sein d’équipes et d’organisations du milieu de l’innovation sociale. CPA de formation et détenteur d’une maîtrise en administration, il s’intéresse particulièrement aux individus et aux organisations comme vecteurs de changement social.

Marc LachapelleMarc LachapelleCandidat à la M.Sc. en management, HEC Montréal.
Candidat à la M.Sc. en Management à HEC Montréal, Marc termine son mémoire sur la mise en œuvre du projet Bâtiment 7, un centre social alternatif à Montréal. Ses travaux de recherches portent sur la décroissance soutenable et l’étude des initiatives qui tentent d’entreprendre la sortie de la société de croissance. À titre personnel, il est impliqué depuis cinq ans dans la communauté HEC et participe à plusieurs initiatives étudiantes dont le Groupe HumaniTERRE, le Conseil étudiant en développement durable et le projet d’agriculture urbaine Hectare.

Niamh Leonard, SantropolRoulantDirectrice du développement du Santropol roulant.
Depuis toujours, je suis fascinée par la motivation humaine: que ce soit d’un point de vue psychologique, philosophique ou économique. Qu’est-ce qui nous incite à agir d’une façon ou d’une autre? Comment la motivation est-elle liée au bien-être? Qu’est-ce que cela veut dire que d’être un citoyen engagé? Ce qui m’a attiré au Roulant est son habileté inouie à donner un sentiment d’appartenance à tous les êtres qui traversent ses portes. C’est un endroit magique, n’est-ce pas?

Chad Lubelsky, chadDirecteur du programme RECODE à La fondation de la famille J.W. McConnell.
Chad dirige le programme RECODE à La fondation de la famille J.W. McConnell. RECODE offre des possibilités d’entrepreneuriat en innovation sociale à des étudiants de collèges et d’universités pour les inciter à devenir des moteurs de progrès et de changement. Chad joue aussi le rôle de mentor à la Fondation canadienne des bourses de mérite et siège au conseil d’administration de l’Abri en ville, un organisme montréalais en santé mentale.
Avant de se joindre à la fondation, Chad était directeur général du Santropol Roulant. Il a élaboré des programmes de leadership et de participation communautaire pour la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire; travaillé à titre de responsable des affectations pour NBC News à San Francisco et géré le travail de plaidoyer sur les droits relatifs à l’internet à l’échelle mondiale pour l’Association for Progressive Communications établie en Afrique du Sud. Il a aussi été administrateur fondateur de la Fondation formidable de Montréal.
Chad détient un baccalauréat en communication et deux maîtrises, l’une en communication et l’autre en leadership.

Bernard Ndour, photo Bernard NdourConseiller principal pour la Caisse d’économie solidaire Desjardins.
Poste actuel de Responsable en stratégie et développement durable à la Caisse solidaire Desjardins. Profil de gestionnaire en financement d’entreprises avec une expertise en entreprenariat collectif et social. 15 années d’expérience en capital de risque et en financement bancaire.

Marlei Pozzebon, Pozzebon Marlei-300Professeure titulaire au département d’affaires internationales, HEC Montréal.
Marlei Pozzebon est professeure titulaire à HEC Montréal. Quelques mots-clés de sa recherche sont : innovation sociale, changement social, créativité citoyenne, pos-développement et dialogue global-local. Ses intérêts de recherche sont liés à la relation entre technologie et société et sur les possibilités de mieux comprendre et promouvoir le changement social en utilisant des approches théoriques basées sur la pratique et les méthodes de recherche qualitative.

Johanne Turbide, 110486_k_myer_lecture_13_emailProfesseure titulaire, Département des sciences comptables, HEC Montréal.
Johanne Turbide est fondatrice et directrice du pôle IDEOS, directrice du développement durable  et responsable du Groupe de recherche sur les organismes à but non lucratif, communautaires ou culturels. Elle est membre de la Chaire de gestion des arts et rédactrice en chef de la revue International Journal of Arts Management. Elle a présidé le CA d’Espace Verre en plus de siéger sur les CA de Dynamo – Ressources en mobilisation des collectivités, de la Fondation du Dr Julien et du Conseil des arts. Johanne Turbide a élaboré plusieurs travaux de recherche portant sur la gestion stratégique et financière des organismes culturels ou communautaires. Elle a participé au développement et à la mise en œuvre d’outils de gestion adaptés à ces organismes.

Alister Tuck-Sherman, Alister photoÉtudiant au B.A.A., HEC Montréal.
Alister est le fondateur de l’association de l’entrepreneuriat social, Dynamique des Nouvelles Affaires (DNA) ainsi que du réseau SOCENT. Il croit au pouvoir de la coopération et au changement de l’ordre établi par l’innovation. C’est pourquoi il est actuellement ambassadeur CHNGR qui promeut l’économie social dans les universités.

Photo Michel Venne

Michel Venne, Directeur général et fondateur de l’Institut du Nouveau Monde.
Michel Venne est directeur général et fondateur de l’Institut du Nouveau Monde. Michel Venne est président du Réseau québécois en innovation sociale (RQIS), fellow de l’organisation internationale Ashoka, un réseau de 2500 innovateurs sociaux à l’échelle mondiale, et fellow de la Fondation Carold, une fondation canadienne vouée à la participation citoyenne et au changement social. Il est membre fondateur et administrateur de l’Esplanade Montréal, premier accélérateur québécois de projets d’entrepreneuriat pour l’innovation sociale. En 2007, il a été nommé par le gouvernement du Québec vice-président du Groupe de travail sur le financement du système de santé. Michel Venne est ambassadeur du Palais des congrès de Montréal pour avoir organisé, de 2010 à 2012, trois assemblées mondiales de Civicus une organisation internationale de la société civile. Journaliste il a occupé au quotidien Le Devoir, de Montréal, de 1990 à 2006, les fonctions de correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale, éditorialiste, directeur de l’information puis chroniqueur. La qualité de son travail journalistique a été reconnue par l’attribution du prix Judith-Jasmin (mention presse écrite) en 1993 et de la Bourse Michener en 1997. De 2003 à 2008 il a dirigé L’Annuaire du Québec, l’ouvrage de référence annuel sur le Québec, devenu depuis 2009 L’état du Québec, une publication de l’Institut du Nouveau Monde.

Martine Vézina, martine.vezinaProfesseure agrégée au département de management, HEC Montréal.
Martine Vézina est professeure agrégée au département de management à HEC Montréal. Ses enseignements portent sur le management de l’entreprise sociale et collective. Depuis plus de vingt-cinq ans, ses recherches portent sur les organisations collectives (associations et coopératives) et leurs spécificités de gestion. Elle s’intéresse à leur développement dans une double poursuite de pérennité économique et de conformité à leur projet de transformation sociale. Dans ses travaux plus récents, elle étudie l’innovation sociale aux différentes phases d’évolution de l’organisation collective et en particulier au stade de son institutionnalisation. Elle travaille en outre sur le management de l’innovation sociale dans le domaine de la finance solidaire et de l’agro-alimentaire. Martine Vézina est directrice adjointe du CRISES. Elle siège à diverses instances d’organismes de recherche et de transfert (CIRIEC-Canada, TIESS, Centre for Co-operative Studies U. of Saskatchewan) ainsi que sur des comités/conseils d’administration d’entreprises collectives notamment en sécurité alimentaire et en itinérance.

Fabrice Vil, fabrice VilCofondateur et directeur général de Pour 3 Points.
Fabrice est cofondateur et directeur général de Pour 3 Points, un organisme qui transforme les coachs sportifs pour en faire des coachs de vie auprès des jeunes athlètes en milieux défavorisés. Avocat en litige civil et commercial de 2007 à 2013, Fabrice est un participant 2015 de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership, est l’un des Lauréats 2014 du Mois de l’Histoire des Noirs, fut récipiendaire en 2012 de quatre prix liés à son engagement social, dont le prix de l’Avocat de l’année – catégorie pro bono/implication sociale de l’Association du Jeune Barreau de Montréal et fut en 2013 l’un des finalistes du concours d’Echoing Green, une organisation américaine qui identifie à travers le monde les entrepreneurs sociaux en démarrage les plus prometteurs.

L’échappée belle: la revue des étudiants inscrits au cours de décroissance soutenable donné par Yves-Marie Abraham
HECtare urbain: la forêt nourricière de HEC Montréal

Organismes participants aux ateliers de travail

Mycelium

Depuis sa création en 2014, Mycélium a organisé, dans différentes villes du Québec, une vingtaine de formations et de conférences, auxquels plus de 2500 personnes ont participé. Notre public est composé majoritairement de personnes ayant entre 25 et 50 ans, cherchant à se rapprocher de la nature, dans une quête d’autonomie. Mycélium met en lumière des solutions innovantes dans des domaines comme la permaculture, le maraîchage, l’élevage, l’économie régénérative… L’organisme répond à des besoins bien présents qui jusque-là étaient non répondus et son public a à coeur l’existence de l’organisme.

L’enjeu essentiel de Mycélium est d’assurer sa pérennité, via la rentabilité économique. À titre de producteur, nos coûts fixes sont relativement élevés et nos participants sont notre principale source de revenus. Nos coûts indirects sont également élevés considérant que nous allons chercher des spécialistes.

Le deuxième enjeu: Accroître la notoriété de Mycélium en précisant son positionnement au sein du marché et en développant son image de marque afin d’augmenter la participation aux événements.

Jean-Luc Henri, Jean-Luc2Cofondateur et directeur de Mycelium.
Entrepreneur social spécialisé dans les domaines des solutions écologiques, de la résilience locale, du bien commun et de l’intelligence collective. Après 10 ans de carrière dans le domaine des technologies de l’information, Jean-Luc Henry a décidé il y a 7 ans se reconvertir en agent de changement à temps plein. Il a cofondé et dirige Mycélium.

Caroline Gosselin, Caroline GosselinFondatrice de la Ferme Héritage Miner.
Détentrice d’un doctorat en physiologie-endocrinologie et dîplômée en permaculture, Caroline Gosselin agit à titre de consultante dans le cadre de projets visant le développement de collectivités plus vertes, solidaires et nourricières. Elle est la fondatrice de la Ferme Héritage Miner à Granby, une entreprise d’économie sociale dont la mission est la promotion de l’agriculture urbaine et la conservation de 330 acres de nature en plein cœur de la ville. Elle est membre du comité consultatif d’urbanisme de la ville de Granby et fait partie de l’équipe de soutien de Mycélium.

Exeko

Rise to Exeko – S’élever jusqu’à l’égalité est un nouveau partenariat d’affaire entre l’entreprise privé Rise Kombucha et l’organisme en innovation sociale Exeko. Ce partenariat d’affaire débutera par un accélérateur d’innovation sociale où l’équipe de Rise sera, le temps d’une journée, prêtée à Exeko afin de les aider à co-designer des solutions adaptées à leurs besoins.
C’est en prévision de cet accélérateur que l’atelier d’Exeko durant La petite semaine de l’innovation sociale de HEC prendra la forme d’un pré-accélérateur. Ce pré-accélérateur sera l’occasion d’allier les connaissances et les compétences des étudiants de HEC aux besoins d’Exeko pour concevoir des actions qui pourraient être entreprises lors de l’accélérateur et ainsi faire avancer la réflexion.
Le pré-accélérateur au HEC abordera deux enjeux majeurs sous-jacents dans de partenariats d’affaires : l’autonomisation financière et l’éthique partenariale.  De façon plus pratique, ces deux enjeux se déclineront en cinq thématiques, thématiques qui ont été identifiés comme des zones grises dans cette future collaboration :
1 – Le design des actions  (pouvant être proposées pendant l’accélérateur)
2 – La communication entre Rise et Exeko (potentiels au niveau des impacts de communications pour ce type d’actions)
3 – L’éthique (au niveau du partenariat)
4 – Le suivi (le post-accélérateur, comment s’assurer que le transfert de connaissances se fera bien et qu’elles perdureront)
5 – Autres potentiels de partenariats (quelles autres entreprises pourraient offrir le même type de journée de partenariats à Exeko)

François-Xavier Michaux, François Xavier MichauxCofondateur et co-directeur général d’Exeko.
Entrepreneur social, François-Xavier Michaux a cofondé Exeko en 2006. Il codirige aujourd’hui cette organisation et ses quelques 200 projets avec pour mission l’inclusion et la transformation sociale par l’innovation et la créativité. Titulaire d’une double maitrise en gestion de projet et en ingénierie d’affaires et d’un baccalauréat en économie, l’entrepreneuriat social, l’innovation managériale, les modèles d’affaires innovants et le développement organisationnel sont parmi ses champs de prédilection. Il est aussi l’instigateur du programme Trickster, qui par la créativité et la médiation culturelle, contribue au renforcement identitaire de centaines de jeunes autochtones à travers le Québec et le Canada. François-Xavier Michaux s’est vu décerné la Médaille de la Paix en 2009 et le Prix Coup de Coeur de l’ESG UQAM en 2011. Exeko a reçu le Fellowship d’Ashoka en 2011. François-Xavier Michaux est aussi cofondateur de deux maisons de productions, Productions P2P à Montréal et New Democracy Productions à Los Angeles, ainsi que membre fondateur de la Cathédrale et le Bazar, projet d’espaces coopératifs de travail et d’habitation pour les créateurs à Montréal. Avant la création d’Exeko, il a complété des expériences comme chargé de projet au Cirque du Soleil et à Culture pour Tous.

Nadia Duguay, NadiaDuguay2Cofondatrice et co-directrice générale d’Exeko.
Entrepreneure sociale et Ashoka fellow, Nadia a cofondé en 2006 l’organisation Exeko qu’elle codirige aujourd’hui et dont la mission est « l’inclusion sociale par l’innovation en culture et en éducation». Elle y a créé plus de 110 projets et s’attèle à définir une approche basée sur l’hybridation des pratiques de la médiation culturelle et intellectuelle comme moteur de transformation social. Nadia crée ainsi une série de stratégies d’approche créatives et respectueuses du principe de la présomption de l’égalité des intelligences à l’intention des personnes les plus marginalisées ou à risque de l’être au Canada (milieu carcéral, itinérance, déficience intellectuelle et jeunes a risque autochtones). Elle est également membre du Groupe de recherche en médiation culturelle, membre du Réseau québécois en innovation sociale (RQIS) et membre du comité de recherche en médiation intellectuelle (CRMI) chez Exeko.

EEKO logiques inc.

Afin d’accomplir notre vision d’être le leader mondial de la location de véhicules électriques, Location EEKO devra connaître une croissance rapide au cours des prochaines années, avec l’ouverture de succursales et points de service dans les grandes villes d’Amérique du Nord où l’environnement d’affaires et les infrastructures sont propices à la voiture électrique.

Cependant, l’ouverture de nouvelles succursales à l’international pose plusieurs défis à plusieurs niveaux (financier, adaptation, fond de roulement, fiscal, ressources humaines,etc). Comment pouvons-nous accomplir cet objectif avec des ressources et moyens financiers limités ?

Félix Normandin, Félix NormandinCofondateur de location EEKO.
Félix est le co-fondateur de Location de Véhicules EEKO Logiques Inc., la première entreprise canadienne de location de véhicules 100% électriques. Fondée en juillet 2014, l’entreprise permet aux particuliers comme aux entreprises de se familiariser avec la voiture électrique et offre des modèles adaptés à tous les budgets et tous les besoins, pour des durées de location allant d’une journée à un an. Félix est diplômé des HEC Montréal et à débuté sa carrière professionnelle en tant qu’auditeur chez Ernst & Young avant de bifurquer vers l’entrepreneuriat en tant qu’agent de développement économique à Développement Économique Saint-Laurent, où il a conseillé plusieurs entrepreneurs en démarrage avant de démarrer à son tour son entreprise.

Quelques mots sur le Pôle IDEOS

Le pôle IDEOS a comme mission 1) d’améliorer de manière significative la gestion et la gouvernance des entreprises sociales du Grand Montréal et du Québec et 2) de rallier, au sein même de HEC Montréal, les joueurs de l’écosystème universitaire s’intéressant à l’innovation et l’entrepreneuriat social.

Dans cette mouvance qui amène des changements à l’écosystème de HEC Montréal, IDEOS est devenu le lieu de réflexion pour co-construire et transmettre les connaissances et compétences en gestion des entreprises en innovation sociale, qu’elles soient à but lucratif ou à but non lucratif. L’opportunité de créer une zone de l’innovation sociale en ralliant toutes les forces vives du campus HEC Montréal est un élément majeur du plan d’action. À terme, IDEOS aspire à « contaminer » étudiants, professeurs, chercheurs et la communauté aux valeurs, aux bienfaits et à l’importance de l’innovation et de l’entrepreneuriat social dans notre économie.

Quelques mots sur la Direction du développement durable de HEC Montréal

La direction du développement durable assure la cohérence et l’efficacité des actions institutionnelles en développement durable de HEC Montréal. Elle est également responsable de la gestion et de la mise en oeuvre de la politique de développement durable de l’institution.

Quelques mots sur CRISES-HEC

CRISES HEC est l’un des 10 pôles universitaires du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES). Organisation interuniversitaire et pluridisciplinaire qui regroupe 46 chercheurs, CRISES étudient l’innovation et la transformation sociale : 1) dans les politiques et les pratiques sociales, 2) dans le territoire et les collectivités locales 3) dans les entreprises collectives, 4) dans le travail et l’emploiLes chercheurs membres de CRISES HEC s’intéressent à l’innovation sociale notamment sous l’angle des entreprises sociales, collectives et publiques, des collectivités locales au nord et au sud, des relations entreprise-communauté et industrie-université, des organisations complexes et de l’identité organisationnelle. Dans une vaste étude internationale conduite par la firme de consultants Deloitte, CRISES a été reconnu comme l’un des trois centres de recherche les plus influents en innovation sociale.

Gorana Govedarica, étudiante à la M.Sc. gestions en contexte d’innovations sociales (GIS) et chargée de projet pour la Petite semaine en IS de HEC Montréal
Audrey Girard, étudiante à la M.Sc. GIS
Marine Savarit, étudiante à la M.Sc. GIS
Laurence Beaugrand-Champagne, diplômée de la M.Sc. GIS
Marie-Claude Lacerte, diplômée de la M.Sc. Marketing et chargée de projets au Pôle Entrepreneuriat, repreneuriat, familles en affaires de HEC Montréal
Sacha Gadhiri, professeur adjoint au département de Management de HEC Montréal
Johanne Turbide, professeure titulaire au département de sciences comptables
Geneviève Handfield, agente de recherche au Pôle IDEOS
Christine Harel, coordonnatrice du Pôle IDEOS